La Mappe Sarde géoréférencée

 

L’histoire de la Mappe Sarde

Par lettres patentes du 9 Avril 1728, Victor Amédée II décide d’engager les travaux du cadastre de Savoie pour permettre une meilleure rentrée des impôts fonciers en mesurant exactement les terrains en présence de leurs propriétaires. Ce travail qui va durer dix ans va nous donner les documents suivants, conservés aux archives départementales de Chambéry et aux archives communales de la Giettaz :

  • La mappe originale et les mappes copies effectuées en 1733

L’échelle est de 1/2372 soit 1 mm sur le papier pour 2m372 sur le terrain.

La mappe de la Giettaz porte la mention suivante : « La grande carte a été copiée à l’occasion de la mensuration générale de la Savoye. Commencé le 9 Juin 1730, fini le 11 Décembre de la dite année. Signé à Chambéry le 17 Avril 1732″.

Il existe aussi 7 mappes de dimensions différentes qui couvrent la totalité de la commune.

  • Le livre des numéros suivis

Ce livre comporte toutes les parcelles mas par mas, dans l’ordre des numéros portés sur la mappe, avec leurs surfaces, la nature des cultures et le nom du ou des propriétaires.

  • La tabelle

Ce document donne la liste des propriétaires par ordre alphabétique avec pour chacun d’eux le numéro de leurs parcelles, la nature (champs, grange, maison…), la superficie en mesure de Savoie et mesure de Piémont, et l’impôt perçu.

Tabelle
  •  Le livre du transport

C’est le livre comptable du cadastre propriétaire par propriétaire. Il indique toutes les mutations, ventes, achats, partages… et renvoie au journalier, donne l’augmentation ou la décharge de l’impôt.

  • Le journalier

Par ordre chronologique, le journalier mentionne toutes les mutations de propriétés. De 1730 à 1860, ce livre fut tenu par les secrétaires de la communauté.

 La Mappe Sarde aujourd’hui

Les Archives départementales de la Savoie ont photographié en plusieurs prises de vue, selon un quadrillage, les mappes des communes savoyardes. Ainsi les vues de la mappe de La Giettaz sont disponibles sur le site des Archives Départementales de la Savoie.

Dans le but d’en faciliter son utilisation, l’association La Giettaz et son Patrimoine a entrepris le géoréférencement de la Mappe Sarde de la Commune de La Giettaz, ce qui permet sa superposition au cadastre actuel, ainsi qu’aux cartes IGN et aux photographies aériennes proposées par le Geoportail.

Le géoréférencement repose sur le repérage dans l’espace des différents objets représentés sur la Mappe Sarde : maisons, chemins, ruisseaux, limites de propriété, etc. Il s’agit donc d’un travail d’interprétation, rendu parfois difficile par le manque de fiabilité de ces points de repère : les limites de propriétés ont pu changer, les tracés des chemin et cours d’eau sont parfois approximatifs… A cela s’ajoutent les déchirures et pliures de la mappe, qui résultent en des déformations.

Bien que des erreurs et approximations dans le géoréférencement peuvent exister, on ne peut qu’être surpris par la grande précision du travail des géomètres qui ont dressés cette mappe.

Pour en savoir plus sur la Mappe Sarde, consultez le site des Archives Départementales de la Savoie.