Présentation de l’Association

 

L’association « LA GIETTAZ ET SON PATRIMOINE » a été créée en 1989, année du Bicentenaire de la Révolution, époque à laquelle il nous avait paru intéressant de présenter, dans une plaquette et une exposition, la vie à La Giettaz durant cette période difficile. L’année suivante, nous ne pouvions laisser passer le Vlème Centenaire de la Paroisse sans souligner l’événement : Cette commémoration a été marquée par l’organisation d’une grande fête, le 5 août 1990, avec la participation des associations locales, par la réalisation d’une exposition et la publication d’une nouvelle brochure : « La Giettaz des origines à 1611″.

Les années suivantes, les efforts de l’association se sont poursuivis dans diverses directions :

  • Création d’un circuit de découverte des oratoires, en collaboration avec l’Office du Tourisme
  • Publications :
    • d’une troisième brochure historique : « La Giettaz de 1815 à 1858″
    • de la « Gazette du Patrimoine » (3 ou 4 numéros par an) permettant d’offrir aux adhérents et aux Giettois diverses rubriques telles que : us et coutumes, petites histoires locales, recettes de grand-mère, contes et légende, la vie de l’association, etc…
  • Recherches et expositions :
    • « L’école d’autrefois », avec la reconstitution d’une classe, présentations de documents et photos, et concours de dictée
    • « La Villa Jeanne d’Arc » : Comment l’hôtel 1ère classe de La Giettaz, ouvert en 1914, est devenu une maison de repos.
  • Recherches généalogiques des différentes familles giettoises de 1600 à 1900 et informatisation des données.
  • Recherche des bornes romaines entre Jaillet et Croisse-Baulet, conjointement avec les services d’archéologie et les élus locaux de Cordon et La Giettaz.
  • Toponymie : Une recherche des anciens noms de lieux a été effectuée sur l’ensemble de la commune à partir des documents anciens et de la tradition orale. Tous ces noms ont été replacés sur une copie du cadastre actuel.
  • Sauvegarde du patois : Les mots et expressions du patois giettois ont été sauvegardés par écrit, et classés par thème. Trois cahiers ont été remplis. Les patoisants travaillent à présent à la réalisation d’un dictionnaire, par ordre alphabétique.

Outre ces diverses opérations, l’association s’est penchée sur la sauvegarde du petit patrimoine local. Avec l’aide de la commune qui a fourni les locaux, nous avons pu ouvrir, en juillet 1995, le musée « A la Rencontre du Passé », qui permet de présenter et surtout sauver un certains nombre d’objets, costumes, outils… Trop de choses ayant appartenu au passé ont déjà été jetées ou brûlées (papiers, photos, vêtements, objets de toutes sortes…).

Nous avons pu aussi entreprendre la restauration du petit patrimoine religieux.