Publications

« La Giettaz pendant la guerre 14-18 : Vie locale et correspondance de Poilus »

Vie dans les tranchées, récits de combats, témoignages de prisonniers, vie au village pour ceux qui restent, nécrologie des 39
Giettois morts pour la France, le tout illustré par plus de 300 photos et documents, voilà le contenu de cet ouvrage. Ce livre de 300 pages reprend les éléments de l’exposition qui a été présentée en 2015 et 2016 et a été complété avec les nombreuses lettres de poilus découvertes dans les archives et par les documents et photos aimablement prêtés par des familles. C’est un témoignage émouvant de ce qu’ont vécu nos aïeux pendant ces temps difficiles et un vibrant hommage à tous ceux qui ont sacrifié leur jeunesse, leur santé ou leur vie pour que nous ayons la chance de vivre en paix.

« La Giettaz de 1815 à 1858, ou Comment un village savoyard reconstruit son église »

3

Suite de notre premier ouvrage « La Giettaz de 1780 à 1815, ou Comment un village savoyard a traversé la Révolution », nous vous présentons La Giettaz de 1815 jusqu’à la veille du rattachement à La France (1860).

Une première partie vous dira la vie en ces temps là, plus proche assurément de celle des Giettois de 1390 que de notre fin de vingtième siècle.

La deuxième partie s’arrêtera sur la construction de notre église actuelle, travail prodigieux, exécuté avec les moyens du bord : essentiellement le courage et la foi d’une population exaltée par un surprenant curé : pourvoyeur de fonds, entrepreneur, bienfaiteur, d’un modèle dont nous n’avons plus idée…

1993, 168 pages

« La Giettaz des origines à 1611, ou Comment un village savoyard devint une Paroisse »

2

C’est le 28 mai 1390 qu’une convention intervint entre le prieur de Megève et le curé de Flumet, d’une part, et les habitants de La Giettaz, d’autre part, sur l’édification de la première église de notre village. Après avoir retracer les origines de notre paroisse, nous avons poursuivi notre étude jusqu’en 1611 : c’est alors que Saint François de SALLES, après sa visite pastorale de 1606 nomma Claude MAISTRE économe de la cure de La Giettaz.

1990, 111 pages

« La Giettaz de 1780 à 1815, ou Comment un village savoyard a traversé la Révolution »

1

1789, La Giettaz, Comté de Faucigny, Duché de Savoie, Royaume de Sardaigne. 650 habitants environ. La paroisse s’étend au sud des Aravis avec son petit village autour d’une pauvre église,dans la rudesse de la vie, dans la rigueur du climat, mais dans la paix. Bientôt le pays sera envahi par la France révolutionnaire : ce seront des années de tourmente.

1989, 103 pages

« Des Bornes Romaines aux Alpages »

Bornes

Depuis la nuit des temps, les Cordonnants et les Giettois vivaient principalement de l’élevage en exploitant les alpages, les deux communautés voisines étaient reliées ensemble par les cols de Jaillet et de Niard.

Le manque de précision des limites amenait souvent des chicaneries et des conflits, chacun défendant farouchement ses droits.

Pourtant, en 74 après Jésus-Christ, les occupants romains concrétisent par des pierres de granite, une limite existant déjà à cet endroit…

2004, 28 pages, en collaboration avec l’association « Cordon d’Hier pour Demain »