Le registre d’état civil nous apprend le décès, en novembre 1715, de deux Giettoises portant toutes deux le nom de Marie PORRET. L’une, née le 30/8/1696, était la fille de Jean-Michel PORRET et de Marie GERFAUD CROCHON ; l’autre, née le 12/05/1668, fille de Humbert PORRET et Clauda ROSSAT RABELIER, était la soeur de Jean Michel. Le Curé précise qu’elles ont succombé dans la neige et le froid en revenant d’UGINE et qu’elles ont été découvertes par Claude PORRET, sans lésions apparentes, derrière « la Frestaz » (La Frête), proche de « Lanche Drille » (lieu appelé encore aujourd’hui « Lanste Drille » et situé derrière la croix des Frêtes, à la limite de LA GIETTAZ et ST NICOLAS). Ce fait a été constaté par le châtelain en fonction, Maître Gabriel PORRET.

voir le commentaire du patoisant